Skip to main content

Destinataire(s) : Mairie de Champigny et SIRESCO

Champigny et le SIRESCO : cessons le cauchemar dans les cantines des écoles !

Le SIRESCO est le plus gros syndicat intercommunal de France. Il assemble et livre tous les jours 42 000 repas dans des barquettes en plastique, pour 19 villes réparties sur 5 départements, dont Champigny. Ce mode de production culinaire industriel fait prendre des risques pour la santé de nos enfants et dégrade notre environnement, il ne joue pas son rôle dans l’éducation alimentaire de nos enfants, et propulse notre gastronomie et le savoir-faire des cuisiniers dans l’oubli.

Pourquoi faut-il agir maintenant ?

Les menus comportent beaucoup trop de viande. L’élevage industriel est responsable à lui seul de 14,5% des émissions de gaz à effet de serre. C’est autant que le secteur des transports. D’après l’OMS la surconsommation de viande est une des causes du surpoids et de l’obésité. Or en moyenne, un enfant à la cantine consomme deux fois les apports journaliers recommandés en protéines.

Les aliments sont servis ou réchauffés dans des barquettes en plastique à usage unique. Les perturbateurs endocriniens contenus dans ces barquettes migrent dans les aliments et sont à l’origine de problèmes de puberté précoce, stérilité, cancers hormonaux. Sans compter l’impact environnemental désastreux de ces milliers de déchets quotidiens.
Le recours à des aliments ultra transformés comportant un cocktail d’additifs controversés est trop fréquent.

Il est urgent que le SIRESCO change ses pratiques. L’émission « Envoyé spécial » du 15 Novembre 2018 a montré le SIRESCO dans son dossier « Cauchemar à la cantine » et les récentes alertes sanitaires qui l’ont éclaboussé dans plusieurs villes (lasagnes moisies, concombres avariés, etc.) ont bien montré que la situation ne pouvait plus continuer.

Pour améliorer la valeur nutritionnelle et la qualité hygiénique de l’offre alimentaire : nous demandons que le SIRESCO propose de vrais repas cuisinés, dans un délai bien plus court qu'actuellement (jusqu’à J+5), avec moins de viande, moins d’additifs, moins de pesticides, plus de produits locaux, de circuits courts, de saison et bannisse le plastique.
Or cette demande ne peut passer que par les maires en Conseil Municipal.
C’est pourquoi, au nom des militants des groupes locaux de Greenpeace Ile de France, des collectifs : Romainville Pas d’usine, on cuisine!; Aubervilliers, Mon assiette, Ma santé ; Arcueil, bien dans mon assiette ; Champigny Pas de barquette dans mon assiette ; Bien manger à Choisy ; des parents de la Courneuve et des autres villes adhérentes, nous demandons aux maires des communes membres du SIRESCO, dont Champigny fait partie, de proposer et de voter au sein du syndicat :

- L’instauration de deux repas végétariens cuisinés et bio par semaine et pour tous
- L’abandon des barquettes en plastique pour de l’inox ou du verre
- La réalisation de travaux pour une légumerie et pour un laboratoire pâtisserie
- L’augmentation du nombre de cuisiniers
- La mise en place effective et immédiate de toute autre mesure permettant l’obtention de la certification ECOCERT En Cuisine niveau 3
- L’adhésion au club des territoires de l’association Un Plus Bio
- Des commissions restauration pour les parents et les convives dans toutes les villes du SIRESCO

Signons cette pétition, pour que nos enfants aient enfin des repas de qualité, bons pour la planète, et bons pour leur santé !

Mairie de Champigny, Rue Louis Talamoni, Champigny-sur-Marne

Maps © Stamen; Data © OSM and contributors, ODbL


Commentaires

  • Parce que mes enfant se plaigne de la cantine et je sais que ce n'est pas par caprice.
  • Il est important de montrer aux enfants dès leur plus jeune âge qu'il n'est pas obligatoire de manger de la viande.
  • Pour la santé de nos enfants et celle de la planète, cette campagne est logique et indispensable!

Mises à jour

2019-05-21 18:13:05 +0200

100 signatures atteintes

2019-05-19 14:42:53 +0200

50 signatures atteintes

2019-05-18 13:44:39 +0200

25 signatures atteintes

2019-05-17 19:50:17 +0200

10 signatures atteintes