Skip to main content

Destinataire(s) : Mairie de Nancy

Pour des menus végétariens dans les écoles primaires de Nancy

Et si on variait les protéines à la cantine ?

Aujourd’hui, deux fois trop de viande et de produits laitiers sont consommés dans les cantines scolaires en France. Pourtant le nouveau Plan National Nutrition et Santé recommande de diminuer sa consommation de viande hebdomadaire. En parallèle, des milliers de scientifiques issus du monde entier ne cessent de nous rappeler qu’il est urgent de réduire notre consommation de produits animaux.

Pourquoi faut-il agir maintenant ?

- La pêche et l’élevage industriels ont des effets dévastateurs sur la planète (déforestation, émissions de gaz à effet de serre, pollution des eaux, etc.). Ils sont également à l’origine d’"antibiorésistance”, un phénomène qui rend nos antibiotiques de moins en moins efficaces pour lutter contre certaines bactéries. A tel point que l’Organisation Mondiale de la Santé a déclaré ce problème "d’enjeu sanitaire majeur”.

- Une alimentation trop riche en graisses et en protéines animales peut entraîner une augmentation des maladies (obésité, diabète, maladies cardio-vasculaires, etc.). Les bonnes habitudes alimentaires doivent être prises dès l’enfance.

Nous, groupe local de Greenpeace à Nancy, menons une campagne sur la restauration scolaire de notre ville qui délivre 5000 repas par jour. Dans ce cadre, nous échangeons avec la mairie pour l’encourager à mettre en place des menus végétariens* dans les cantines des écoles maternelles et primaires. La mairie de Nancy a déjà mis en place 43 % de produits locaux et 15 % de produits bio. Elle projette d’atteindre 75% de bio et 75 % de local, mais à l’horizon 2030 seulement. Elle s’est aussi engagée à mettre en place un menu végétarien obligatoire, par semaine, dès septembre 2019, comme le demande la Loi EGAlim. Compte tenu des urgences environnementales et climatiques auxquelles nous faisons face, nous demandons à la mairie d’aller plus loin et de passer à deux menus végétariens pour tous, par semaine, d’ici la fin de l’année.

Notre proposition :

- Un menu végétarien avec un repas à base de protéines végétales (en combinant légumineuses :
pois chiches, lentilles, ... et céréales : blé, ...)
- Un menu végétarien avec un repas à base de protéines animales (oeufs, produits laitiers, etc.)

Soit 2 menus végétariens par semaine.

En introduisant plus de végétal, la ville pourra également dégager du budget et investir dans l’achat de produits frais, bio et locaux.

Soutenez cette démarche dès aujourd'hui :
1. en signant ce manifeste ;
2. en venant visiter notre Foodtruck, le week-end du 22/23 juin 2019. De plus amples informations à venir sur notre manifeste et notre page Facebook : https://www.facebook.com/GreenpeaceNancy/

Hôtel de Ville de Nancy, Place Stanislas, Nancy

Maps © Stamen; Data © OSM and contributors, ODbL


Commentaires

  • Parce que le climat et les animaux n'attendent pas. Chaque jour on en tue plus pour engraisser et rendre malade nos enfants. Ça suffit ! Une option végétalienne tous les jours n'est pas sorcier, l'Université de Lille 2 entre autres y a réussi, pourquoi pas nous ?
  • Étant moi-même enseignante, je mange à la cantine tous les jours et je constate que les menus ne sont pas équilibrés, et proposent trop de viande, au détriment des légumes et des légumineuses.
  • Je suis plutôt pour 100% de repas VÉGÉTALIENS chaque jour, mais ok, allons-y progressivement. :)

Mises à jour

2019-05-14 17:57:15 +0200

100 signatures atteintes

2019-05-11 13:42:49 +0200

50 signatures atteintes

2019-05-04 09:38:48 +0200

25 signatures atteintes

2019-05-02 18:25:34 +0200

10 signatures atteintes